Le régime alimentaire du chat:

 

Le chat est un carnivore strict et sa nourriture naturelle est normalement constituée de petits rongeurs ou d’oiseaux, attrapés vivants et mangés presque immédiatement.

On devrait donc l’alimenter avec de la viande crue et fraiche, en essayant de reproduire la composition (donc l’équilibre nutritionnel) d’une souris ou d’un oiseau. Nous vous laissons le soin de regarder la composition des croquettes et pâtés pour chat du commerce…

D’un autre côté, on comprend bien ce que des croquettes peuvent avoir de simple et pratique : pas d’odeur, nourriture en « self-service », etc. Au prix d’une nourriture médiocre et très dopée en éléments « appétant ».

Dans nos recettes, nous avons cherché à concilier les deux aspects : Nourriture de qualité, se rapprochant dans ses dosages le plus possible de la nourriture « normale » du chat, tout en évitant la contrainte du congélateur ou du réfrigérateur et de la préparation quotidienne de la nourriture.

​La solution que nous avons retenue : 95 % de viande de premier choix fraiche et crue lyophilisée. Il s’agit là de viande de boucherie, de morceaux nobles : pour le poulet, cuisses entières, pour le lapin, corps entier sans la tête ni les viscères. 5% de végétaux (légumes et fruits bios) correspondant à la nourriture végétale contenue dans l’appareil digestif des proies du chat. Aucun additif n’est ajouté.  

La Lyophilisation:

La lyophilisation est un procédé qui permet de retirer l'eau contenue dans un produit, afin de le rendre stable à la température ambiante et de faciliter ainsi sa conservation. Ce procédé utilise le phénomène de sublimation pour conserver au produit son volume, son aspect initial et ses propriétés nutritionnelles : A très basse température et très basse pression, la vapeur d’eau quitte les aliments et on la capture par congélation à l’aide d’un condenseur, ou piège froid. A la fin de l’opération, la teneur en eau est inférieure à 2%.


La lyophilisation est une opération complexe, comprenant plusieurs phases majeures :

  • La congélation qui détermine la structure du produit lyophilisé final

  • La dessiccation primaire dont la bonne conduite permet de préserver sa qualité

  • Enfin la dessiccation secondaire qui permet en travaillant sous un vide plus bas et à une température plus élevée (le produit sec supporte souvent des températures plus élevées que le produit humide) d'obtenir des humidités résiduelles très basses

Le circuit court:

 

Nous avons sélectionné nos fournisseurs sur deux critères :

  • La qualité de leurs produits

  • Leur proximité de notre laboratoire : Tous nos fournisseurs se trouvent à moins de dix kilomètres.

 

Chacun d'entre nous est préoccupé par la qualité et la provenance des denrées alimentaires. C'est la raison pour laquelle nous avons fait le choix de travailler localement : Nous connaissons nos fournisseurs et nous nous en portons garants.