C'est quoi le BARF ?


Les croquettes pour animaux sont apparues dans les années 1950 et ont connu très vite un fort succès. En effet, les industriels ont réussi un coup de maitre : séduire les propriétaires d’animaux en proposant une nourriture très simple et pratique d’utilisation, tout en les réussissant à les convaincre que la croquette est l’alimentation parfaite et complète d’un point de vue nutritionnel.


L’histoire du BARF


En 1993, convaincu que l’alimentation à base de croquettes est à l’origine de nombreuses maladies de nos animaux de compagnie, Ian Billinghurst, un vétérinaire Australien élabore un nouveau régime alimentaire : LE BARF


Ce terme avait déjà été utilisé peu de de temps auparavant par l’américaine Debbie Tripp. Il signifiait alors « Bones And Raw Food » (« Os et aliments crus »).


Depuis la mise en lumière du BARF par Ian Billinghurst, les scientifiques se sont accordés sur l’acronyme de « Biologically Appropriate Raw Foof » ou en Français « Nourriture crue biologiquement adaptée ».


Le concept du BARF


Comme son nom l’indique, le BARF est un retour à l’essentiel. L’idée est de se rapprocher au

plus près de l’alimentation naturelle de nos animaux carnivores de compagnie (chiens, chats, furets, etc).


Les recettes sont exclusivement composées de viande crue, os charnus et abats compris ainsi que d'un peu de végétaux. La ration quotidienne tend à « reconstituer » une proie entière.


Le BARF chez le chat

Chez le chat, les opinions se rapprochent pour dire que les rations journalières doivent être composées de 90% de viandes fraîches et de 10% de végétaux. Ce dosage permet d'être au plus près d’un oiseau ou d’un petit rongeur.


Ce régime se rapproche du « Raw Feeding » qui consiste à ne donner à manger à l’animal quasi exclusivement de la viande ou du poisson frais et cru.


Toutefois, les adeptes du « Raw Feeding » utilisent le terme BARF pour décrire cette alimentation adaptée à leurs chats.


Les avantages du BARF


Le sens du goût


A nos yeux, l’avantage numéro 1 du BARF ou du "Raw feeding" pour les chats est le respect

de l’animal.

En effet, des études ont démontré que les chats, à l’instar de l’humain un sens du goût. Celui-ci est bien moins développé car le félin ne possède que 473 récepteurs sensoriels pour plus de 9000 chez les Hommes.

Il est donc très justifié de varier la nourriture (de qualité) proposée au chat, afin de développer son gout et son plaisir "gastronomique".


Les qualités nutritionnelles


Des études ont démontré que l’énergie du chat provenait en grande partie d’une bonne hydratation, ainsi que d’un bon ratio de protéines (+60%) et de lipides (20%).

Le régime BARF a pour avantage certain de fournir aux chats une hydratation optimale, des protéines animales de grande qualité, ainsi qu’un très bon taux de lipides.


Réduire le risque de maladie


Ce régime alimentaire à base de viande crue à également l’avantage d’exposer nos chats à différents pathogènes qui pourraient expliquer une meilleure immunité face aux maladies, par rapport aux chats nourris exclusivement à base de croquettes.


Qualité de peau et de pelage


Bien qu’aucune étude scientifique n’ai été menée sur le sujet, les utilisateurs de BARF s’accordent pour dire que ce régime améliore sensiblement la qualité de peau et du pelage des chats.

En effet, une composition alimentaire simple, une haute digestibilité, ainsi qu’une source de protéine unique seraient les arguments expliquant ces améliorations.

De nombreux clients nous ont rapportés que le passage aux Sallys avait effectivement eu un effet très positif sur le pelage.



Les inconvénients du BARF


Le régime BARF bénéficie de nombreux avantages, mais comme aucune solution n’est parfaite, il existe également des inconvénients à cette méthode.


Composition des rations


Certaines notions sont nécessaires afin de se lancer dans l’alimentation de son chat au régime BARF. En effet, si les ratios de viande, de légumes et fruits sont trop éloignés des préconisations, des carences peuvent apparaître chez le chat. Il convient donc d’être vigilant.


Vigilant également sur le respect de la chaîne du froid. La viande doit être consommée crue et fraîche par le chat. Des études ont montré que le taux de contamination de la viande dans le régime BARF était bien souvent sous-estimé.

Les recommandations suggèrent de congeler la viande pendant 3 jours afin de s’assurer de la destruction des parasites.


Pas pratique au quotidien


Enfin, le régime BARF nécessite chaque jour une préparation des rations journalières, ainsi qu’une bonne organisation en matière de gestion de la viande fraîche. En clair, ce n’est pas un régime très pratique au quotidien.



Quid de Sally & Cie ?


Chez Sally & Cie, le bien-être animal est notre priorité. Nous avons donc souhaité proposer aux propriétaires de chats du BARF mais sans ses inconvénients : des croquettes BARF

Cela est rendu possible grâce à l’utilisation du procédé de lyophilisation, qui nous permet de rendre nos recettes BARF conservables à température ambiante pendant une très longue durée.

Ainsi, le BARF devient facile et pratique !


122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout