Le Chat Botté, éloge du chat ?

Dernière mise à jour : 5 mai


Le Monument à Charles Perrault se trouve au coeur du Jardin des Tuileries. Commandé par l’état français, il est réalisé par Gabriel Edouard Baptiste Pech entre 1903 et 1908
Le Monument à Charles Perrault. Réalisé par Gabriel Edouard Baptiste Pech

Le Chat Botté, conte du grand Charles Perrault peint un portrait allégorique critique de l'Homme standard de la haute société française du siècle précédant la période des Lumières. Immersion au cœur d'un récit multiséculaire n'ayant rien perdu de son succès.

L'histoire

Le récit conte l'histoire d'un père de famille qui décède et ne laisse à ses fils qu'un Moulin, un âne et un chat. Le benjamin, déçu, hérite du chat. Or, ce dernier s'avère lui être bien plus utile qu'il ne le pense. Après être muni d'un sac et de bottes, le chat parvient à user de son agilité et sa ruse pour marier son maître à la princesse.

Le conte étant publié à la fin du 17ᵉ siècle, à une époque ou le chat est toujours considéré comme diabolique, le portrait du Chat Botté est loin d'en faire son éloge. En effet, entre mentir au roi, corrompre des paysans, ou encore abuser de la naïveté de l'ogre, l'animal est perçu comme un puissant bonimenteur qui n'hésite pas à user de sa rhétorique pour parvenir à ses fins.


Au cinéma

Le Chat Botté en tant que caractère séduit beaucoup le cinéma, qui deux siècles plus tard se réapproprie le personnage. Par exemple, le réalisateur Lucien Nonguet, dès 1903 réalise le film muet Le Chat Botté. Walt Disney produit le court métrage Puss in boots en 1922. Et les studios Dreamworks produisent Shrek, film d'animation à grand succès, qui contribue amplement à la notoriété du conte de Perrault en inventant le personnage du Chat Potté (avec le jeu de mot sur le chapeau...).


Perrault et les contes

Si le Chat Botté est un caractère fort et puissant, il se distingue des personnages habituels de conte remplis de vertus. En effet, Perrault porte une critique sur le fait qu'il vaut parfois mieux user de la parole que de ses actes pour parvenir à ses fins. C'est d'ailleurs toute sa complexité et son ambiguïté qui fait de lui un acteur séduisant aux yeux du cinéma, mais aussi du théâtre ou des arts plastiques. On voit là tout le génie de l'auteur, à refuser la simplicité (le simplisme ?) d'une histoire "enfantine", mais en décrivant des personnages imparfaits, parfois ambigus et cruels. C'est une constante chez Perrault qui fait fi de la morale et de la bien pensance. Cet homme n'était pas "politiquement correct", ce qui fait sans doute qu'il est toujours lu aujourd'hui !


33 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout