Quelle est la place du chat dans Harry Potter ?

Dernière mise à jour : 5 mai

De nombreuses histoires et légendes existent autour du chat. Celles-ci mettent en avant son côté maléfique, mystérieux et occasionnellement magique.

Encore aujourd'hui, les superstitions persistent autour du chat noir, nous avons d'ailleurs consacré un article sur le sujet.

Dans la saga Harry Potter, le chat et plus généralement les animaux prennent une place importante. Tout au long de l'histoire, ils apparaissent sous différentes formes.


Les différentes interventions des chats


Dans le premier volume de la saga, le chat apparaît comme animal de compagnie. En effet, il fait partie des trois animaux de compagnies acceptés à l'école des sorciers Poudlard, avec la chouette et le rat. Ils sont censés représenter les traits de caractères des personnages.

J.K Rowling a dû s'inspirer des légendes qui planent autour des sorcières, ces animaux étant des symboles emblématiques de celles-ci.



Mais le chat intervient également sous la forme d'Animagus.

L'Animagus est un sorcier ayant la capacité de se transformer en animal. La plus connue étant peut-être le professeur McGonagall qui se transforme en chat devant ses élèves.


Enfin, le Patronus est un enchantement prenant la forme d'un animal. Celui-ci est propre à chacun. Il a une double utilité, c'est un esprit protecteur, ainsi qu'un messager. On dénombre deux personnages qui possèdent un chat comme patronus dans la saga : Minerva McGonagall à nouveau et la diabolique Dolores Ombrage.


Dans l'univers de Harry Potter, certains chats sont plus connus que d'autres.


Les chats familiers de la saga


Le chat d'Hermione Granger à l'instar de sa maitresse, est très intelligent. Dès le premier volume des aventures du petit sorcier, il ne cesse d'essayer d'attraper Croûtard, le rat de compagnie de Ron Weasley.

Croûtard se révèlera plus tard être l'ignoble Peter Pettigrow, l'un des fervents serviteurs de Lord Voldemort.



Miss Teigne, la chatte sournoise du concierge de l'école, Argus Rusard, qui prend un malin plaisir à dénoncer les protagonistes tout au long du récit. Cependant, elle arrive à toucher le spectateur, lorsqu'elle revient à la vie après avoir été pétrifiée par le regard du Basilic.





Dolores Ombrage, personnage emblématique de la saga, aussi sévère que cruel est une grande amoureuse des chats. Les murs de son bureau sont bondés de cadres et d'assiettes mettant en scène de nombreux félins dans toutes les situations imaginables. Paradoxe : elle n'a pas de chat elle-même, mais semble éprouver un certain bonheur dans la contemplation de toutes ces pauvres bêtes enfermées dans leur monde en deux dimensions.



240 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout