Pourquoi dit-on que le chat noir porte malheur ?

Dernière mise à jour : 5 mai




Nous avons tous entendu un jour cette phrase : "les chats noirs portent malheur".

Pourtant, peu de gens savent réellement pourquoi ce mythe se perpétue depuis des centaines d’années.


Les sorcières

Dès le VIIIe et jusqu’au XVIIIe siècle, l’Église s’est engagée dans une chasse aux sorcières, plus ou moins intense selon les périodes et les régions.

Ces femmes - souvent solitaires - sont considérées comme des guérisseuses et des érudites.

Or, aux yeux de l’église les décoctions à base de plantes et autres potions relèvent d’une magie qui ne peut s’expliquer que par le commerce qu’elles entretiennent avec le Malin !

Ces femmes soupçonnées de détenir un pouvoir mystérieux sont souvent accusées de tous les crimes : décès, incendies... Bref, dans un monde ou la frontière entre le réel et le surnaturel est très flou, elles constituent de parfaits Boucs Émissaires !


Le chat, animal du diable

Malheureusement pour lui, le chat est le compagnon par excellence de la femme solitaire.

L’église considère donc qu’elle héberge et nourrit les serviteurs du diable.

La distinction entre les couleurs de robe n’est pas de mise : tout chat est maléfique.

Mais, la couleur noire s’impose comme celle de l'allégorie du diable et par conséquent, le pelage sombre est d’autant plus effrayant et attise encore d’avantage les superstitions.

On prête aux petits félins des dons maléfiques, comme celui de vampiriser les enfants ou encore d’hypnotiser les honnêtes gens grâce à ses yeux brillants dans l’obscurité.


Le chat, animal du vice

L’animal cumule - en plus d’être une créature diabolique - celui du vice :

Gourmandise, paresse et luxure font partie de son quotidien, ce qui bien entendu, est puni par l’Église.

C’est ainsi que le chat est noyé, pendu, écorché vif, brûlé, ou encore crucifié sur les portes.

Tout comme sa complice la sorcière.


Un regard tout à fait différent outre Manche


Le chat noir bénéficie d’une image bien plus positive chez nos voisins anglo-saxons, puisqu’il est synonyme de bonheur.

Il a par exemple la réputation d’attirer un bon parti au foyer.

De plus, sur les navires en bois, il est toujours présent pour chasser les nuisibles. En effet, il n’est pas difficile d’imaginer qu’une coque remplie de rongeurs n’est plus étanche et est synonyme de péril. Par conséquent, ce chasseur hors pair est indiscutablement nécessaire à bord.

C’est ainsi que la Royal Navy embarque donc l’animal du XVIII au XXe siècle à bord de ses vaisseaux.

La célèbre compagnie Lloyds refuse même d’assurer un bateau sans chat noir à bord !


Aujourd’hui encore, en France, les chats noirs sont encore les moins adoptés en refuge.

Preuve que dans l’esprit de la population, ce dernier est toujours synonyme de malheur.

Dommage, surtout quand on sait à quel point les rumeurs qui lui sont attribuées sont infondées.


D’ailleurs, Sally, qui est une petite chatte noire, a été l’inspiratrice de la nourriture que nous proposons, c’est dire si les chats noirs sont formidables !

70 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout