Avec l’abonnement : -10 % à vie sur toute la boutique !

Livraisons offertes en Relais Colis

Offre de Bienvenue : -15 % sur le Pack Découverte !

Les seules croquettes BARF du marché !

L’impact du chat sur la biodiversité

sally croquettes barf souligne jaune

10 Mar, 2023

chat mange oiseau

Un chasseur et un carnivore strict

Les différents types de chats

Nous le savons tous, les chats sont des chasseurs et des carnivores purs. 100% de leur alimentation se compose de proies fraichement tuées. On peut donc se poser la question de l’impact du chat sur la biodiversité en France et au-delà.

Tout d’abord il est bon de rappeler qu’il existe différents types de chats : le chats sauvage, reconnaissable par sa taille plus imposante et sa large queue. Il est rare d’en apercevoir en milieu urbain, et même à la campagne, ceux-ci éviteront tout contact avec vous.

Ensuite, il existe les chats errants, plus joliment appelés chats harets, qui sont des chats domestiques abandonnés. Ils ont donc déjà socialisé avec l’Homme mais ont vécu un abandon, ou alors sont partis de leur propre décision. Le comportement de ces chats peut être très différent selon l’individu. Certains vont fuir tout contact avec l’Homme alors que d’autres vont venir réclamer à manger, ou bien se frotter à vous, etc.

Enfin, il existe nos chats domestiques (que nous n’abandonnerons jamais ) !

Le chat, un véritable serial killer

En France

On compterait environ 25 millions de chats en France, dont 15 millions dans nos foyers. Les chats d’extérieur se nourrissent essentiellement de rongeur à hauteur de 60%, d’oiseaux à 30% et le reste de reptiles ou amphibiens. On estime qu’un chat sauvage ou haret mange au moins 7 proies par jour. Ainsi, les chats tueraient environ 110 millions d’oiseaux par an en France ! Les chats se reproduisant très vite, l’impact sur la biodiversité est conséquent. Et qu’en est-il dans les autres pays ?

Les espèces endémiques particulièrement touchées

Le chat pose particulièrement problème dans les zones où il n’était pas prévu qu’il soit. Dans les Caraïbes, 33 espèces endémiques sont mises en danger par le chat, 20 espèces à Madagascar et 15 en Nouvelle-Zélande. “L’impact des prédateurs est particulièrement important sur les îles car les espèces n’y ont, en général, pas évolué en compagnie de ces derniers. Ils sont donc naïfs face à l’attitude de nouvelles espèces” explique le Docteur Doherty de l’Université de Tasmanie.

Même chez nous en Bretagne, sur la petite île de Molène, le chat fait des ravages. En effet, Molène comptabilise 75% de la population nationale d’océanite tempête, un petit oiseau marin protégé. Entre 2013 et 2015, on a compté une disparition de plus de 300 océanites des griffes du chat.

A l’autre bout du monde, un autre exemple fameux: L’archipel des iles Kerguelen qui est devenu, comme nous l’avons raconté dans un article, “la république des chats“.

On peut donc dire que chats et îles ne font pas bon ménage. Souvent introduits par l’Homme, ils peuvent bouleverser la chaîne alimentaire. C’est aussi le cas sur la plus grande île du monde.

L’université de Melbourne a chiffré à 63 le nombre d’espèces éteintes dans le monde depuis cinq siècles, rien qu’à cause du chat. L’Australie, consciente de cette catastrophe écologique, a mise en place des zones de protection des espèces locales de 44 km interdites aux chats et vise l’éradication de 2 millions de chats errants. Le chat, à l’origine, ne se trouvait pas en Australie. Les colons britanniques en avaient apporté pour se protéger des nuisibles.

chat oiseau 2

Comment limiter l’impact de mon chat sur la biodiversité ?

Bien que nos chats domestiques ne soient pas le réel problème, chassant à l’année pas plus d’une cinquantaine de proies, contrairement aux chats sauvages et harets qui en chassent beaucoup plus, nous avons quelques conseils à vous donner si vous voulez limiter l‘impact de votre chat sur la biodiversité. Cependant, il n’est pas question de l’empêcher de sortir ou de chasser. Cela serait contraire à nos principes d’un retour à la nature du chat.

Limiter leur nombre dans la nature

Mais nous pouvons que vous conseiller de bien stériliser vos chats pour limiter leur nombre dans la nature. L’adoption d’un chat peut permettre cela, mais celle-ci doit venir d’une décision mature et raisonnée. Pas question par exemple doffrir un chat en cadeau.

Si vous ne voulez vraiment pas que votre chat s’adonne à la chasse, il existe des colliers à clochette afin d’avertir les proies de la présence du chat. Veillez cependant à ne pas lui laisser le collier trop longtemps, cela pourrait lui être désagréable.

Le nourrir convenablement

Enfin, nourrir votre chat en bonne quantité le rendra moins enclin à chasser (bien qu’il le fasse souvent pour jouer) et lui donner une nourriture adaptée comme nos croquettes BARF pourra le dissuader de se fabriquer son menu lui-même…

Articles récents

sally croquettes barf souligne noir

Nos clients ont aussi apprécié

05 Avr 2024

Pourquoi les chats “jouent-ils” avec leurs proies ?

Pour le weekend de Pâques, Sally est allée à la campagne (Bretonne). Et là, surprise, bonheur : des souris ! En fait deux… Nous avons pu vérifier que l’ouïe de Sally était parfaite, elle a localisé et...

En savoir plus

29 Mar 2024

Umami: La cinquième saveur

Dans le monde des saveurs, où le sucré, l’acide, l’amer et le salé ont longtemps régné en maîtres, une cinquième saveur, moins connue mais tout aussi fondamentale, s’est frayé un chemin jusqu’à nos papilles gustatives...

En savoir plus

22 Mar 2024

Les chats : des experts en furtivité

Les chats, nos adorables créatures à quatre pattes, sont des experts reconnus dans l’art subtil de la furtivité. Pourquoi ? Parce qu’ils possèdent une compétence innée à se faire discrets, surtout lorsqu’ils ont des desseins...

En savoir plus
Fermer
Panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats